5 erreurs à éviter dans la rénovation d’une ancienne maison

Rénover une maison ancienne, c’est toute une aventure. Passer d’une vieille grange à une jolie petite maison confortable n’est pas une mince affaire. Comme c’est le seul héritage qui vous reste de vos chers parents, autant en prendre soin pour en faire un foyer chaleureux.

Bien sûr, une innovation réussie repose sur une bonne préparation, mais surtout une bonne méthode. Qui ne souhaiterait pas de réduire la facture en faisant réaliser d’excellents travaux ? Voici donc les pièges à éviter pour les novices. Ce sont généralement les erreurs commises par les débutants qui souhaitent se lancer.

1) Rénover sans demander l’avis d’un architecte

Ce projet vous tient à cœur ? Alors, donnez-vous les moyens pour le concrétiser. Ne lésinez pas sur les moyens et faites appel aux services d’un professionnel. Faire le travail vous-même vous épargnera certains frais, mais retaper un vieux bâtiment sans l’aide d’un architecte est une grosse erreur.

Certes, la rénovation ne requiert pas permis de construire, mais ne sous-estimez en aucun cas l’apport de l’architecte. Il va vous aider dans plusieurs démarches, car son travail ne se limite pas à la signature du permis de construire. En plus de faire le diagnostic initial de votre maison, il va chiffrer les travaux, donner de la personnalité à votre projet et valoriser la maison. Ainsi, vous allez gagner du temps tout en évitant le stress qui vous pèse si vous avez choisi de tout faire à sa place.

2) Sous-estimer le budget de rénovation

Le budget de rénovation dépend grandement de ce que vous comptez faire. Quand on s’apprête à rénover sa vieille maison, il faut s’attendre à dépenser une somme conséquente. L’enveloppe de départ n’est pas toujours maintenue à la fin avec les imprévus divers.

Rénover coûte cher, c’est pourquoi il est toujours plus rentable de faire une rénovation globale plutôt que de le faire par petit bout.

3) Négliger le bilan énergétiqueréaliser d’excellents travaux

L’énergie est un grand poste de dépense dans la maison. Avant de réhabiliter votre logement, faites le bilan de l’énergie.

C’est l’occasion de tout remettre à plat et de trouver des alternatives qui pourraient contribuer à faire baisser la consommation énergétique de votre maison : isolation, ventilation adaptée… L’idéal est d’opter pour les solutions écologiques comme le solaire thermique par exemple.

4) Zapper la case ventilation

Pour faire baisser la note, vous avez décidé de supprimer la ventilation. Il s’agit d’une erreur fondamentale qui risque de vous coûter cher ! L’air à l’intérieur de notre maison doit en effet être renouvelé pour la santé de ses occupants.

Dans les bâtiments anciens, les défauts d’étanchéité assurent cette ventilation, mais ce modèle naturel par défaut n’est plus tenable car il s’accompagne de fortes déperditions d’énergie. Pour une meilleure ventilation, il faudra rendre la maison plus étanche et l’équiper d’une ventilation mécanique.

5) Aménager sans considérer son mode de vie

Enfin, la dernière erreur à ne pas commettre c’est d’aménager votre maison sans prendre en compte votre mode de vie. Qui ne rêve pas d’avoir un foyer qui lui ressemble. Vous aimez recevoir des invités chez vous ? Quels sont les moments clés de votre journée ?

Lorsque vous devez rénover complétement certaines pièces, pensez à laisser vos affaires dans des gardes meubles adaptés, cela vous facilitera grandement la vie.

Pour faire court, la maison doit être adaptée à vos rituels, vos goûts. Ainsi pour réussir une rénovation à 100 %, prenez conseils auprès d’autres personnes. Il existe des associations locales, et les réseaux de bricoleurs qui sont passés par là. Ils ne seront pas avares de conseils et pourront vous accompagner.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.