travaux-isolation

Bien isoler sa maison en quelques étapes

L’isolation est un élément clé de votre maison. Il joue un rôle important en matière d’énergie. D’ailleurs, une maison bien isolée nécessite moins de chauffage, ce qui permet ainsi de faire baisser la note sur vos factures énergétiques. De plus, une maison bien ventilée ne connait pas de problèmes d’humidité.

On le sait bien, une isolation efficace assure un confort autant en hiver qu’en été. Autant de bonnes raisons de se lancer et mener des travaux d’isolation chez soi.

Les sources de perte de chaleur en pourcentage

Avant de choisir un isolant quelconque, il faut d’abord définir par où s’échappe la chaleur. Les sources de perte d’énergie dans la maison sont départagées comme suit :

  • toiture : 30 %
  • murs : 25 %
  • vitres : 13 %
  • air renouvelé : 20 %
  • sols : 7 %
  • ponts thermiques : 5 %

Utiliser un isolant performant

Pour chaque partie de votre habitation, il faut préconiser un matériau adéquat. Différents matériaux d’isolation thermiques s’offrent à vous.

Pour vos murs porteurs et cloisons, le polystyrène, le béton cellulaire, le polyuréthane ou le monomur en terre cuite sont les plus performants. Pour l’isolation du sol et de la toiture, il est conseillé de choisir de la roche de verre, de la laine minérale, de la perlite expansée, du verre cellulaire ou aussi du polystyrène et du polyuréthane. Enfin, pour vos combles, il vaut mieux opter pour de la roche de verre, de la laine minérale ou encore du polystyrène.

polystyrene
Isolation par le  polystyrène

Quel que soit l’isolant que vous avez choisi, il faut prendre en compte la résistance thermique de celui-ci ainsi que son coefficient de conductivité. Il faut que ce dernier soit le plus faible possible pour permettre une isolation de qualité.

Considérer l’étanchéité de l’air

L’isolant a pour vocation d’emprisonner l’air dans ses interstices constitués selon sa nature. Cela peut être de petites poches, de pores ou de fibres. Cependant, il est plus ou moins perméable. En principe, l’imperméabilité ou l’étanchéité à l’air correspond à la sensibilité du bâtiment par rapport aux infiltrations ou aux fuites d’air. Ainsi, il est essentiel que le matériel ne soit pas traversé par un flux d’air.

membrane d’étanchéité à l’air frein vapeur

Afin d’obtenir des parois étanches, il faut prévoir des murs façonnés ou étanchéifiés à l’aide de films pare ou frein vapeur. Suite à l’installation de vos menuiseries, pensez au moindre détail pour limiter les déperditions de chaleur.

Adopter une ventilation maîtrisée

À part l’étanchéité de l’air, une bonne isolation implique une ventilation maîtrisée. La ventilation a pour objectif d’évacuer l’humidité, la vapeur d’eau et la pollution liée à l’occupation des bâtiments. Cette fonctionnalité contribue à l’hygiène des lieux ainsi qu’à la santé de ses occupants. Ainsi pour lutter contre les pollutions, une bonne ventilation s’impose. En même temps, l’humidité sera évacuée sous forme de vapeur d’eau contenue dans l’air ambiant.

ventilation double flux
Ventilation double flux

Dans le cadre d’un renouvellement de l’air, les déperditions totales sont évaluées entre 15 à 20 %. Or avec un système de ventilation performant et intelligent, les fuites seront limitées.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.